FAQs e-Health

 

Les questions sont classées de bas en haut. Une date d’actualisation figure à côté du numéro de la question.

 

Date
d'actualisation

Qestions / Réponses

 

Q8.

14-02-2018

Q.: Nous sommes plusieurs collaborateurs au Cabinet. Et certains collaborateurs travaillent aussi dans d’autres cabinets. Comment organiser tout cela ?


R. :Prenons l’exemple d’un cabinet qui travaille avec Baltes (et qui utilise le connecteur Hector). Un des collaborateurs travaille également dans un autre cabinet où le logiciel est DentAdmin.

CHAQUE praticien utilisateur dans ce cabinet de groupe (utilisant Baltes) DOIT posséder son PROPRE abonnement à Hector.

(NB : C’est comme la prime … qui est individuelle.)

L’installation du soft Hector se fait comme add-on du logiciel. Cela ne doit être fait qu’une seule fois. Un « bouton » d’installation est d’ailleurs intégré dans le logiciel.

L’abonnement Hector souscrit par le collaborateur est valable tant dans le premier cabinet que dans les autres cabinets où travaille ce collaborateur.

Un seul abonnement Hector suffit par praticien, et ce pour toute la Belgique, quel que soit le nombre de cabinet où il travaille.

Pour rappel, le certificat eHealth * de chaque praticien doit être installé dans le logiciel de chaque cabinet. Cela constitue en quelque sorte la « signature électronique » des praticiens.

Q7. 14-02-2018
Q. Dans le cabinet de groupe où je travaille, le logiciel permet maintenant de rédiger des prescriptions à mon nom, sans ma signature manuscrite. Faut-il prendre des précautions ?




R.:Oui, bien entendu.

Le fait d’installer votre proprecertificat eHealthdans un logiciel d’un cabinet de groupe où plusieurs personnes à accès (praticiens, assistantes…) requiert de prendre des dispositions de sécurité. La principale est d’instaurer un mot de passe pour s’identifier sous votre nom d’utilisateur. Et le mot de passe doit être différent pour chaque utilisateur.

Par ailleurs, si vous quittez la collaboration avec un cabinet, il y a lieu d’y désinstallervotrecertificat eHealth.

Votre certificat eHealth consiste en un fichier informatique avec une extension .P12qui contient votre clé privée protégée par un mot de passe.
Ne confiez JAMAIS ce fichier à un tiers. Gardez ce fichier .P12 et son mot de passe en sécurité à tout moment.



Q6.

15-11-2019

Q. : Le patient a-t-il accès aux prescriptions rédigées via le système RECIP-e ?


R. :Un site web est disponible à destination du patient. Ce site est à accès sécurisé et requiert une identification par carte d’identité électronique.

Il permet au patient de visualiser si des prescriptions à son nom sont encore en attente d’exécution.


https://www.masante.belgique.be/#/app/prescriptions


Q5.

14-02-2018

Q. : Comment savoir, en cas de dysfonctionnement des services MyCareNet, si le problème se situe chez eux ou chez vous ?


R. :Une page web « tableau de bord » informe de la disponibilité des « services » MyCareNet et/ou d’éventuelles lenteurs. Elle est disponible, en suivant ce lien :

https://share.intermut.be/dashboard/#/sector_dentist

Q4.

14-02-2018

Q. : Un « connecteur » est-il indispensable ?


R. :OUI, pour que certains logiciels de gestion du cabinet aient accès à certains des « services » de e-Santé.

Un « connecteur » est un petit logiciel – mais complexe – qui assure une interface entre certains logiciels de cabinet et les prestataires de services de e-santé, comme certains services MyCareNet, Recip-e, et l’intégration de la eHealthBox dans votre logiciel-métier.

Ce « connecteur » est développé par une tierce partie, et à l’avantage d’être commun à certains fournisseurs de logiciels. Cela limite les frais de développement pour chaque firme de logiciel dentaire.

Ce connecteur est une sorte d’add-on (ou module complémentaire) intégré dans votre logiciel, et qu’il suffit d’activer (« bouton » dans votre logiciel).

Actuellement, un « connecteur » nomméHECTOR(contraction deHEalth conneCTOR) a été développé par la firme HealthConnect.

Les firmes Corilus (Baltes), FlexSoft (Titanium) et A.T.X. (DentAdmin) ont déjà choisi de travailler avec le connecteurHECTOR, d’autres éditeurs de logiciel dentaire devraient suivre.


Afin d’assurer l’indépendance du connecteur, la souscription se fait via les associations dentaires qui se sont assuré - via contrat – du respect d’un cadre strict.

La souscription se fait individuellement via

•la VVT pour les dentistes néerlandophones

•la SMD pour les dentistes francophones.


Le montant de l’abonnement individuel est fixe.

Les associations dentaires rémunèrent d’une part le développeur du connecteur et d’autre part la firme productrice de votre logiciel.

•Lasouscriptionse fait par année civile, payable anticipativement.

•Si la souscription se fait en cours d’année civile, le prix de l’abonnement est calculé au prorata des mois restant, tout mois entamé étant dû.

L’abonnement est payable annuellement avant le 15 décembre.
A défaut de paiement, le service sera interrompu au 31 janvier de l’année suivante.

Attention :

•le certificat eHealth du ou des praticiens doit également être installé pour assurer le fonctionnement et l’utilisation effective des services.

•Chaque praticien au sein d'un cabinet de groupe doit avoir sa souscription Hector personnelle pour se connecter aux "services".

http://www.dentiste.be/assets/assets/Images/Professionnel/souscrire.jpg

Q3.

14-02-2018

Q. : Comment installer un certificat eHealth ?


R. :Plus d’informations à propos des certificats eHealth *, et accès à l’application en suivant >>>ce lien.

• L’installation peut être faite par le praticien lui-même.
Un manuel décrit la procédure (voir lien ci-dessous)

Il peut également faire appel à un service spécialisé.
Pour vous aider à intégrer votre certificat dans le connecteur « Hector » (le connecteur utilisé par les logiciels les plus importants) et votre logiciel, il vous en coutera 85 EUR + TVA pour le service complet.
Cette assistance se fait à distance via Team Viewer.
Le rendez-vous est pris pour ne pas interférer avec le travail du cabinet, du lundi au jeudi entre 8h30 et 18h00, le vendredi jusqu’à 17h00.
Au moment du rendez-vous, vous devez avoir son la main votre carte d’identité + son code pin ainsi que d’un lecteur de carte.

Téléphone helpdesk 02/321 11 10

Email du helpdesk info@carecoach.be

Site web www.carecoach.be

Le certificat en lui-même est gratuit et est valable 3 ans (il peut alors être renouvelé).

Q2.

14-02-2018

Q. : Ce plan e-Santé signifie-t-il une informatisation obligatoire des cabinets dentaires ?


R. :Non, pas dans l’immédiat. Toutefois, cela semble être un avenir incontournable.

La SMD a demandé qu’un maximum de services soient également offert sous forme de service WEB, via un portail (un peu comme la liaison avec votre banque).

• Ce qui ne requiert PAS d’installer un logiciel de gestion du cabinet,

• MAIS qui requiert une connexion sécurisée (eID *, … )


Ces services WEB peuvent être accessibles sur tablette.

e-ATTEST * et e-FACT * requièrent un logiciel de gestion du cabinet.

Le premier service auquel on serait confronté à une utilisation par voie obligatoirement électronique, ce sera RECIP-e *. On annonce cela pour le 1er juin 2018. MAIS le service «PARIS» permettant la prescription électronique est désormais accessible via une page WEB sécurisée:

https://www.vas.ehealth.fgov.be/bemeso/paris/

Le second service où une obligation sera de mise sera la dématérialisation des attestations de soins nommé e-Attest.

Les praticiens seront régulièrement tenus au courant et uen période transitoire suffisamment longue sera prévue.


Q1.

14-02-2018

Q. : Nous sommes plusieurs collaborateurs au Cabinet. Chacun peut-il accéder à la prime annuelle ? A qui revient la prime ?


R. :Oui, la prime est individuelle. Chaque praticien peut y accéder, s’il en respecte les conditions.

Pour rappel, il ne s’agit pas d’une prime d’équipement, mais une prime d’utilisation effective des services.

Il faut toutefois que le certificat eHealth * de chaque praticien soit installé sur l’ordinateur du cabinet.

C'est au praticien individuel que revient la prime. Via le portailMyINAMI, le praticien individuel désigne le destinataire fiscal de la prime (N° BCE).